Couverture ardoiseL'ardoise est un élément de couverture de maisons ou immeubles dans toute une partie de la moitié Nord de la France. La Bretagne est probablement la région qui connaît le plus grand nombre de toitures en ardoise. C'est pour cette raison que le métier de couvreur ardoise est si répandu du Finistère aux Côtes d'Armor et du Morbihan à l'Ille & Vilaine.

L'entreprise Bougeard située à Pleurtuit entre Dinan et Saint-Malo à deux pas de Dinard a commencé son activité de couvreur ardoise dans les années 80 et possède maintenant une solide expérience dans la pose de couvertures en ardoise.

L’ardoise est une pierre naturelle, roche schisteuse dure et très résistante aux intempéries, c'est pour cette raison qu'elle est souvent retenue comme matériau de couverture ou même parfois de façades par les architectes ou maîtres d’œuvre. Son élégance et son pouvoir de durabilité ajoutent aux avantages de ce matériau, de plus, incombustible.


Fabrication de l'ardoise

L'extraction de la matière première se fait de nos jours le plus souvent dans des carrières souterraines, ce qui permet d'obtenir de la roche d'une pureté absolue (c'est la technique utilisée dans le bassin angevin par exemple) mais elle peu aussi se faire à ciel ouvert.

Chaque bloc extrait est débité par plaques allant de 8 cm à 15 cm d’épaisseur grâce à de marteaux pneumatiques. Ces plaques seront ensuite découpées avec une scie primaire.

Les plaques sont ensuite découpées en bandes grossières pour se rapprocher au maximum de la largeur souhaitée puis un second sciage permettra d'obtenir l'épaisseur de l'ardoise qui sera livrée au professionnel couvreur, soit 2 cm maximum.

Pour obtenir la matière définitive, c'est à dire ces petites feuilles rectangulaires qui seront posées sur la charpente par l'artisan couvreur, il faut tailler les fendis en les cisaillant à l'aide de machines possédant une lame horizontale fixe et une contre-lame.


Pose de l'ardoise par le couvreur

L'ardoise peut être fixée sur la charpente (ou la façade) grâce à des clous ou des crochets en inox. La pose par utilisation de clous est généralement réservée aux couvertures nécessitant des travaux de coupe nombreux. Cette technique, plus onéreuse car demandant plus de technicité est de nos jours réservée aux belles demeures et aux bâtiments historiques. En effet chaque ardoise doit être percée à l'aide du marteau de couvreur et nécessite l'expérience et l'habilité de celui ci pour ne pas la briser.

Le couvreur ardoise commence la pose de préférence par le bas de la toiture, afin de bien aligner la première rangée. La deuxième rangée recouvre la première d'un tiers. Puis on renouvelle l'opération rang par rang en remontant jusqu'au faîtage.

Bretagne - Ille & Vilaine -35 (Saint-Malo - Dinard, Pleurtuit...) Côtes d'Armor 22 (Dinan, Saint-Brieuc...)