faitage vegetal

Le faîtage est la partie haute de jonction entre les deux pentes de la toiture chaume. Celui-ci peut être différent suivant les régions et traditions. Il peut être végétal, en terre cuite ou en mortier.

Le faîtage végétal : il est réalisé en terre mélangée à du roseau avec la plantation d'iris (pour absorber l'eau) et de joubarbes (pour fixer la terre). L'authenticité et l'originalité de ces faîtages fleuris sont souvent plébiscitées par les propriétaires de chaumières.

Le faîtage en terre cuite : il est réalisé avec des tuileaux rouges ou vieillis. Ceux-ci sont fabriqués de façon artisanale dans les tuileries.


La charpente de la toiture chaume

Toiture chaume en Bretagne

Pour une toiture végétale, pas besoin de charpente renforcée contrairement à ce qui est nécessaire sur certains types de toitures (par exemple lauze).

Les anciens couvraient sur des branches de châtaigner et de noisetier.

Ces procédés sont actuellement rarement utilisés du fait de l'obligation de couper le bois hors des périodes de montée de sèves, en respectant les lunes pour lui permettre un bon séchage.

Actuellement les charpentes traditionnelles prévues pour des toitures en ardoise peuvent recevoir sans difficulté une couverture en chaume.

Ces procédés sont actuellement rarement utilisés du fait d l’obligation de couper le bois hors des périodes de montée de sèves, en respectant les lunes pour lui permettre un bon séchage et éviter la présence de vers sous l’aubier. Actuellement les charpentes traditionnelles prévues pour des toitures en ardoise peuvent recevoir sans difficulté une couverture en chaume. Leur pente doit être au minimum de 45° afin de permettre un meilleur écoulement des eaux pluviales. De plus le poids de la toiture végétale, avec 40cm d’épaisseur est identique au poids de la toiture ardoise.


Sculpture sur toit en chaume

sculture chaume

Et pourquoi pas une sculpture sur un toit en paille?

Afin de personnaliser un toit, y donner sa touche finale, il est possible d'effectuer une sculpture sur la construction du toit de chaume.

Elle est faite manuellement, à la batte ; aucune taille du roseau n'est effectuée et ceci n'interfère pas sur l'étanchéité de la toiture.

L'artisan chaumier tire, repousse afin de créer les volumes et donner vie à son art.


Bretagne - Ille & Vilaine -35 (Saint-Malo - Dinard, Pleurtuit...) Côtes d'Armor 22 (Dinan, Saint-Brieuc...)