toiture en chaume

La toiture en chaume constitue à elle seule votre toiture assurant donc l’étanchéité de votre maison mais également votre isolation. En effet avec une épaisseur de 40 cm, vous bénéficiez d’une résistance thermique (R) de 6. A ce titre vous pouvez prétendre à toutes les aides gouvernementales concernant l’isolation des parois opaques.

Le chaume était autrefois un matériau de couverture rudimentaire. Il servait à couvrir les habitations de nos campagnes.

Le matériau utilisé était soit la paille longue, de seigle ou de blé soit du roseau. Après le battage la paille sélectionnée était peignée pour être débarrassée des herbes de pied, puis liée en bottes. Ainsi préparée et prête à l'emploi, elle prenait le nom de glu, gavelle (nom variable selon les région).

On aurait pu penser que le chaume, en tant que matériau de couverture, allait disparaître totalement avec l'apparition de nouveaux matériaux de couverture. Cependant, de nos jours, les amateurs de rustique choisissent souvent le chaume pour confectionner leur toit en paille. Il n'est pas rare maintenant de voir une toiture de chaume abriter de coquettes et parfois même, de somptueuses demeures.

La toiture chaume était issu de la récolte des chaumes. Cette appellation s'applique désormais aux toits de roseaux qui se sont imposés majoritairement sur les chaumières.

Le métier d'artisan chaumier, en breton Toer Plouz, était autrefois un métier très populaire. Le mode de toiture végétale pourtant confortable a presque disparu, sauf dans certaines régions qui sont protégées. Hors de ces régions, couvrir en chaume résulte souvent d'une prise de conscience de la nécessité de sauvegarder les sites.


Matériel utilisé pour la construction d'une toiture chaume

chargeuse de chaume

Battes, aiguilles ou escabeau de toit sont les traditionnels outils de l'artisan chaumier.

La recherche continuelle tant de la sécurité, que de l'aide aux différentes tâches dans la construction du toit de chaume par exemple, à conduit l'entreprise de couverture spécialisée dans la réalisation de toiture en chaume, à faire l'investissement d'une chargeuse.

D'une faible largeur, elle nous permet, avec plus de facilité et un meilleur confort, d'approvisionner les sites de production au plus près.

La mise en benne des déchets lors des rénovations en est également simplifiée. Le chargement et déchargement des round-balleurs de roseau peuvent désormais être fait en totale autonomie.

Le parc d'échafaudage a été totalement renouvelé en 2000, dans le cadre d'un contrat avec les services de la CRAM.

Bretagne - Ille & Vilaine -35 (Saint-Malo - Dinard, Pleurtuit...) Côtes d'Armor 22 (Dinan, Saint-Brieuc...)